Comment voyager hors des sentiers battus ?


L’avènement du tourisme de masse a contribué à un certain mépris paradoxal envers les touristes. En effet, lorsque nous voyageons, nous somme nous-mêmes touristes mais nous les fuyons à tout prix, avec pour but ultime de découvrir des endroits qui ne sont pour rien au monde « des endroits à touristes ».

 

Mépris anti-touriste

Fuir les hauts lieux touristiques n’est certainement pas une tâche aisée lorsqu’on visite une ville ou une région dont l’économie repose justement sur les activités touristiques.

Se détourner d’une destination parce qu’elle attire beaucoup de touristes n’est pas la solution ! Surtout lorsqu’il s’agit de monuments historiques car s’ils attirent les foules, c’est bien qu’il y a une raison !

Il est devenu de plus en plus difficile de s’éloigner des hordes de touristes et trouver des endroits « préservés ». Mais après tout, s’agit-il bien là du voyage hors des sentiers battus ? En quoi détermine-t-on qu’un voyage est authentique ou non ? Une ville pleine de touristes n’a t-elle aucun intérêt pour un voyageur désireux de découvrir la culture locale ? Une chose est sûre ; nous sommes tous des touristes aux yeux des locaux !

Selon moi, un voyage authentique concerne plutôt ce que l’on aura appris sur nous, sur les autres, sur un mode de vie, tout au long du parcourt.

Pour ce faire, pourquoi ne pas commencer par se débrouiller seuls et organiser son voyage soi-même en tentant éventuellement de s’aventurer hors des sentiers battus (entendez par là : autre chose que ce que vous avez l’habitude de voir) et de faire de nouvelles rencontres, qu’il s’agisse d’une région voisine ou d’un pays lointain.

La Tour Eiffel attire chaque année bon nombre de touristes.

La Tour Eiffel attire chaque année bon nombre de touristes.

Chambre chez l’habitant

Un moyen d’être tout simplement témoin de la banalité du quotidien d’un local est de loger chez lui, dans une chambre chez l’habitant ! Ces échanges culturels vous apporteront probablement un enrichissement humain singulier ainsi que de nombreux souvenirs, et peut-être même le début d’une amitié.

La chambre chez l’habitant permet de se glisser dans la vie d’un local et découvrir son mode de vie, son quartier, son « chez lui » loin des décors de cartes postales (celles-ci sont souvent bien loin de la réalité), tout en profitant des bonnes adresses de l’hôte.

Alors, plutôt que de fuir les touristes, on façonne notre propre voyage selon notre personnalité, en prenant une chambre chez l’habitant (pour en savoir plus, cliquez ici) de notre choix plutôt qu’une chambre d’hôtel sans histoire.

Si vous souhaitez découvrir une destination originale, je vous propose de découvrir le cristal de la ville de Baccarat en France.

1 commentaire

  1. Rien de tel, comme précisé dans l’article, que la nuitée chez l’habitant! Il n’y a rien de tel pour découvrir un pays et en faire profiter directement les habitants. J’ai hâte de repartir…

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *